Organisation du repérage de l'audition dans le RPVO

Le Réseau Périnatal du Val d'Oise, en lien avec l'ARS Ile-de-France, a décidé de mettre en place un repérage auditif systématique sur les 8 maternités et les 7 unités de néonatalogie composant le Réseau. L'objectif est d'organiser ce repérage systématique de tous les nouveau-nés avant leur sortie de maternité ou de néonatalogie afin de permettre le cas échéant une prise en charge la plus précoce possible de votre enfant.

Ce travail est inter-disciplinaire et nécessite une organisation avec tous les acteurs de prise en charge de votre enfant :

  • Les équipes de la maternité ou de la néonatalogie,
  • Les équipes de PMI qui assurent un relais d'information,
  • Le cas échéant les professionnels habilités par le réseau à réaliser un test de contrôle,
  • Le cas échéant les structures habilitées à réaliser un diagnostic de surdité.

L'ensemble de ces acteurs est coordonné par le RPVO, de sorte qu'il n'y ait aucune rupture de prise en charge si votre enfant venait à nécessiter ce type de suivi.

Une association de parents d'enfants sourds, ARPADA, participe régulièrement à nos travaux en la matière.

 

Deux types de repérages sont utilisés :

Otoémissions Acoustique Provoquées (OEAP) : Les otoémissions acoustiques sont des sons de faible intensité engendrés par l'oreille interne, puis transmis par la chaîne des osselets (étrier, enclume, marteau) au tympan et émis dans le conduit auditif externe, où ils peuvent être enregistrés par un microphone miniaturisé. Ce test est indolore et nécessite le plus grand silence, c'est pourquoi il est réalisé en règle générale lorsque bébé dort.

Potentiel Evoqué Auditif Automatisé (PEAA) : Son principe est d'enregistrer l'activité électrique des voies nerveuses auditives de l'oreille et du cerveau après une stimulation sensorielle auditive. Afin de recueillir et d'enregistrer cette activité au niveau cochléaire et rétrocochléaire, un casque posé sur la tête de l'enfant muni des petites électrodes de surface est utilisé pour transmettre cette activité sous forme de champ électrique. Ce test est totalement indolore pour le bébé et généralement pratiqué quand celui-ci dort.

 

Le protocole du test de dépistage se présente comme suit :

Les premières otoémissions sont réalisées en maternité ou en néonatalogie par les membres de l'équipe (pédiatre, sage-femme, puéricultrice, auxiliaire de puériculture, ...)

Si le test est concluant sur les 2 oreilles (pas de surdité dépistée), le professionnel en informe immédiatement les parents.

Si le test est non-concluant sur UNE des 2 oreilles, un nouveau test sera réalisé à la maternité avant la sortie de l'enfant. Si le test est à nouveau non-concluant une liste de professionnels de santé signataires de la charte est donnée aux parents pour prendre un rendez-vous de test de contrôle dans les 6 mois à 1 an de l'enfant. (télécharger liste

Si le test est non-concluant sur les 2 oreilles, le professionnel médical en informe immédiatement les parents, un nouveau test sera réalisé à la maternité avant la sortie de l'enfant. Si le test est à nouveau non-concluant l'équipe de la maternité doit prendre un rendez-vous pour l'enfant dans un délai maximum d'un mois auprès de professionnels de santé signataires de la charte du Réseau (télécharger liste).
 

Pourquoi le test en maternité ou en néonatalogie n'est-il pas toujours concluant ?

Pas d'inquiétude ! Jusqu'au 5e jour de vie, il est fréquent que l'oreille du nouveau-né ne soit pas toujours propre (sécrétions, bouchons, épanchements,...), dès lors l'appareil ne parviendra pas à acquérir son résultat alors même que son audition est parfaite, c'est ce que l'on appelle un "faux positif". Dans ces cas là, par sécurité, un nouveau rendez-vous devra être pris par vos soins (si test non concluant sur une seule des deux oreilles) ou directement par l'équipe de maternité (si test non-concluant sur les deux oreilles). 

De même, cet appareil est sensible aux bruits. Ainsi, un bébé agîté ou pleurant, des bruits parasites (tv, brouhaha lointain) peuvent gêner la bonne acquisition du test. 

Et après ?

Si après un PEAA, une suspicion de surdité est diagnostiquée à votre enfant, vous serez orienté(e) vers les structures adéquates. Sachez que cette prise en charge précoce permettra un développement optimal de votre enfant et minimisera au maximum les séquelles psycho-motricienne et sociale qui en découlent.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter la coordination du RPVO.